Académie de LILLE APPEL A LA GREVE JEUDI 18 OCTOBRE

mardi 16 octobre 2007
par  DERCOURT ALAIN
popularité : 14%

Les syndicats de l’Education (CNT, EIL, FSU 62, SNES, SNEP, SNASUB, SNESUP, SNUEP, SUD éduc , URSEN-CGT….) appellent tous les personnels à la grève le 18 octobre rejoignant l’appel des syndicats de la SNCF, de la RATP et de plusieurs fédérations de la Fonction Publique.

Académie de LILLE APPEL A LA GREVE JEUDI 18 OCTOBRE
Les syndicats de l’Education (CNT, EIL, FSU62, SNES, SNEP, SNASUB, SNESUP, SNUEP, SUD éduc ,URSEN-CGT….) appellent tous les personnels à la grève le 18 octobre rejoignant l’appel des syndicats de la SNCF, de la RATP et de plusieurs fédérations de la Fonction Publique.

UNITE FACE À L’OFFENSIVE GOUVERNEMENTALE

Aujourd’hui c’est l’ensemble des droits des salariés du public et du privé qui sont menacés : santé, retraites et pensions, sécurité sociale, droit du travail. La continuité du services public est remise en cause .
Défendre les retraites et pensions
L’offensive contre les régimes spéciaux ne trompe personne : le gouvernement entend s’en prendre à tous les salariés, allonger la durée des cotisations à 42 ans, mettre à bas la référence aux 60 ans, diminuer le montant des pensions, casser le système de solidarité au profit des assureurs privés.
Le 18, cheminots, électriciens, fonctionnaires, nous serons en grève ensemble pour défendre le droit à la retraite, notamment le retour pour tous aux 37,5 années de cotisation.
Non à la destruction de la Fonction Publique. !!!
Nous nous opposons à la remise en cause du statut de la fonction publique : recrutement de fonctionnaires en contrats de droit privé, « pécules » pour partir, non remplacement d’un fonctionnaire sur deux, salaires individualisés et au « mérite ». Nous nous opposons au maintien et au développement de la précarité.

Oui à la défense du service public d’éducation et de ses personnels.
La liste est trop longue des attaques :
- alourdissement cynique de la charrette des suppressions de postes (22 000 emplois de fonctionnaires pour 2008, dont 11 200 dans l’Éducation, qui s’ajoutent aux 25 000 postes supprimés ces 5 dernières années),
-  loi sur l’Université
-  refus d’engager de véritables négociations salariales alors que le pouvoir d’achat baisse depuis 20 ans, et volonté d’imposer heures supplémentaires et salaires au mérite.
- alourdissement de la charge de travail, avec les heures supplémentaires, les services partagés mais aussi le nombre et les effectifs des classes, l’accompagnement éducatif au détriment des horaires disciplinaires,
-  attaques contre la démocratisation de l’école : suppression de la carte scolaire, déscolarisation des 2 ans, loi Fillon et destruction du collège unique, perspective d’un lycée général à une seule série. avec des options comme le Bac Pro en 3 ans … Derrière la démagogie des annonces, c’est tout le système scolaire qui est en danger

L’offensive de Sarkozy ne s’arrête pas là : une nouvelle loi sur l’immigration aggravant encore le regroupement familial, l’instauration d’un test ADN, la poursuite des expulsions des sans papiers, autant de mesures portant atteinte aux droits des personnes et aux solidarités. Il faut se saisir du 18 octobre pour dire, ensemble, que nous refusons cette politique ! Nous l’avons fait déjà le 29 septembre et nous continuerons à le faire pour la défense de la sécurité sociale (contre la franchise, l’instauration d’une assurance individuelle pour les personnes âgées…) le 13 octobre à Lille et Paris.

ENSEMBLE POUR UNE AUTRE POLITIQUE, UN AUTRE BUDGET

Nous pensons que ce gouvernement fait des choix budgétaires socialement inacceptables, qu’il faut réorienter le budget pour dynamiser les services publics, recruter et améliorer le sort des personnels, et non multiplier les cadeaux fiscaux en direction des plus riches qui n’auront d’effets ni sur la croissance, ni sur l’emploi.

Le retrait du CPE et l’abrogation du décret de Robien montrent que la mobilisation dans l’unité peut faire reculer le gouvernement. Les organisations syndicales de l’académie de Lille soussignées, appellent les personnels de l’Éducation Nationale à la grève JEUDI 18 OCTOBRE 2007 pour :

- le retour aux 37,5 années pour tous à taux plein, public-privé, pour la retraite à 60 ans maximum, contre tout nouvel allongement de la durée de cotisation, , pour la défense des régimes spéciaux et du code des pensions civiles et militaires pour les fonctionnaires , contre la décote
- le maintien du statut de la fonction publique et des services publics, pour le réemploi et la titularisation de tous les précaires, pour les créations de postes nécessaires au service public et la revalorisation des salaires.
- un autre budget de l’éducation qui permette la création de postes ainsi que la restitution des milliers de postes supprimés. Si ce budget était voté, l’Académie de Lille se trouverait menacée de 1500 nouvelles suppressions alors que 3500 postes ont déjà été supprimés depuis 5 ans !!

LE18 OCTOBRE EST UNE JOURNÉE DE GRÈVE ET DE MANIFESTATION DE L’ENSEMBLE DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DES SECTEURS PRIVÉS. MANIFESTATION À 14 H, PORTE DE PARIS À LILLE

tract à imprimer ci-dessous


Documents joints

PDF - 12 ko

Contact

Section Départementale du Pas de Calais de la Fédération Syndicale Unitaire
FSU 62


Maison des sociétés

16 rue Aristide Briand

62 000 Arras


Tél-Fax : 03.21.71.14.89
Mél : fsu62@fsu.fr

Secrétaire départementale : Catherine Piecuch

contact presse FSU 62 : 06.63.10.79.13
mél : fsu62@fsu.fr ou fsu62@wanadoo.fr

Agenda

<<

2018

 

<<

Octobre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois