Le 22 mai, on était dans la rue et le 26, on continue

vendredi 25 mai 2018
par  FSU
popularité : 16%

Après la mobilisation du 22 mai 2018 (plus de 5000 manifestants à Lille avec un cortège FSU très fourni et dynamique) et alors que plus de 400 000 lycéens se retrouvent sans affectation à cause de Parcoursup , la FSU appelle à manifester le samedi 26 mai avec la CGT, Solidaires, ATTAC et de nombreuses autres organisations pour amplifier la mobilisation.
Rendez-vous le 26 mai 2018 dans le Nord Pas-de-Calais :

  • Lille, 14h30 Porte de Paris
  • Boulogne Sur-mer , 9h30 place d’Argentine (à côté du Carré Sam)
  • Calais, 14h au théâtre place Albert 1er
  • Dunkerque, 11h Parc de la Marine, pique-nique et prises de paroles, départ manifestation 14h30 du parc

Emmanuel Macron et son gouvernement mènent une politique économique et sociale qui, selon les dires d’observateurs comme l’OFCE, favorise les plus riches au détriment des plus fragiles et des classes moyennes. À l’injustice sociale s’ajoutent une injustice fiscale qui profite aux plus fortunés, une politique de contrôle envers les plus fragiles comme les chômeurs, les précaires, mais aussi une politique hostile aux migrants.

Ils déploient dans la même logique une politique qui remet en cause le modèle social en réduisant les capacités d’action des services publics et de la Fonction publique. Pourtant ceux-ci jouent un rôle essentiel pour la cohésion sociale du pays, la redistribution des richesses, l’accès des citoyen.ne.s aux droits sociaux et dans la lutte contre les inégalités.

Incompréhension, inquiétudes, colère...dans le secteur privé comme dans le public, les mécontentements se multiplient et se manifestent notamment à la SNCF, Air France, dans la Fonction publique, aux impôts.... mais aussi chez les jeunes qui refusent la sélection et souhaitent une réelle démocratisation de l’université ou encore chez les retraités qui exigent, ce qui devrait être une évidence, un pouvoir d’achat décent et de meilleures conditions de vie mais aussi dans les populations les plus en difficulté sur le plan social et éducatif. Toutes les colères qui s’expriment dans les secteurs mobilisés ont un point commun : le rejet de la volonté du gouvernement de porter un coup fatal à notre modèle social. Car les réformes en cours risquent de l’affaiblir et de mettre à mal toutes les garanties collectives. Dernière annonce en date : les prestations sociales dans le viseur…

Tout ceci est à l’opposé de ce que porte la FSU pour une société plus juste et plus égalitaire, ce qui suppose de préserver et développer les services publics.
Affaiblir les services publics, c’est porter atteinte à l’égalité de tous et toutes sur le territoire, c’est tourner le dos aux principes de solidarité et d’égalité qui fondent l’organisation de la société.
Aujourd’hui, le gouvernement reste sourd et méprisant, tout autant sur les revendications que sur les propositions faites notamment par les organisations syndicales.
Dans ce contexte, la FSU appelle à participer à la mobilisation citoyenne du 26 mai prochain pour rassembler les colères, faire valoir des alternatives à ces politiques libérales, porter les revendications sur le financement et le développement des services publics et un autre projet de société.
Ils appellent le mouvement syndical à se retrouver pour construire et faire valoir des alternatives aux politiques en cours.


Contact

Section Départementale du Pas de Calais de la Fédération Syndicale Unitaire
FSU 62


Maison des sociétés

16 rue Aristide Briand

62 000 Arras


Tél-Fax : 03.21.71.14.89
Mél : fsu62@fsu.fr

Secrétaire départementale : Catherine Piecuch

contact presse FSU 62 : 06.63.10.79.13
mél : fsu62@fsu.fr ou fsu62@wanadoo.fr

Agenda

<<

2018

 

<<

Octobre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois