Leur dette , ce n’est pas à nous de la payer !

jeudi 29 mars 2012
par  DERCOURT ALAIN
popularité : 20%

NON ce n’est pas l’excès de dépenses publiques qui est à l’origine de la dette

NON les déficits et la dette publique ne sont pas des problèmes en soi quand ils financent des investissements utiles au plan social et écologique, et s’ils sont financés à des conditions raisonnables, ils sont légitimes et préparent l’avenir

OUI la dette publique devient un problème quand elle est aux mains des marchés financiers. La dette publique est utilisée par les « marchés » pour imposer la destruction des services publics et détourner la richesse vers les rentiers.

NON le budget d’un Etat n’est pas comme celui d’une famille : un Etat décide du montant de ses recettes et de ses dépenses.

OUI il y a des alternatives à la Politique néo-libérale : Il faut changer complètement les politiques économiques, mener une lutte efficace contre l’évasion et la fraude fiscales, mener une réforme fiscale qui touche les hauts revenus et les dividendes, désarmer les marchés financiers par des taxes et des réglementations, faire des investissements massifs pour l’environnement et l’emploi, réformer la Banque Centrale Européenne pour qu’elle puisse prêter aux États à un taux inférieur ou égal à celui qu’elle consent aux banques privées…

CITOYENS, EXIGEONS UNE JUSTE REPARTITION DES RICHESSES

CITOYENS, EXIGEONS LA CASSE DE LA FINANCE NEO-LIBERALE :

• Réformons les statuts de la Banque Centrale Européenne et le traité de Lisbonne

• Socialisons des banques en les plaçant sous contrôle de la société, pour qu’elles financent des activités utiles socialement et écologiquement

• Socialisons le crédit en instaurant un contrôle des
banques par les salariés, les élus locaux, les associations, les entrepreneurs…

• Séparons les banques de dépôts (des ménages et des
entreprises) des banques spéculatives

• Maintenons des taux d’intérêt quasi nuls : en menant pendant une longue période (30 ou 40 ans) une politique de crédit bon marché notamment pour favoriser
les transitions vers une économie plus respectueuse de l’environnement

• Taxons les Transactions Financières, sur tous les échanges à un taux de 0,1 % dont le produit servira à financer les Biens Publics Mondiaux et non à rembourser la dette, donc la finance.

AU DELA DES ELECTIONS QUELS QUE SOIENT LEURS RESULTATS, LA MOBILISATION CITOYENNE DOIT SE CONSTRUIRE ET SE DEVELOPPER

Signataires Associations :

ATTAC-Artois, Politis 62, Syndicats : Confédération Paysanne 59-62, FSU 62, ULCGT, Solidaires Arras, Sudétudiant Partis politiques soutenant l’action : PCF Arras, PG , EELV

Contact : cac62@audit-citoyen.org

Flyer au format PDF ci-dessous


Documents joints

flyer

Contact

Section Départementale du Pas de Calais de la Fédération Syndicale Unitaire
FSU 62


Maison des sociétés

16 rue Aristide Briand

62 000 Arras


Tél-Fax : 03.21.71.14.89
Mél : fsu62@fsu.fr

Secrétaire départementale : Catherine Piecuch

contact presse FSU 62 : 06.63.10.79.13
mél : fsu62@fsu.fr ou fsu62@wanadoo.fr

Agenda

<<

2018

 

<<

Novembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois